Accéder au contenu principal

Message du Président K.R. Ravidran. Août 2015.



Message du président

2015-16 RI President K.R. "Ravi" Ravindran

K.R. Ravindran

Président 2015-2016

Août 2015

 

Dans les années 30, Ole Kirk Christiansen, un menuisier danois, avait un écriteau accroché sur l'un de ses murs sur lequel on pouvait lire Det bedste er ikke for godt : « Le meilleur est tout juste bon ». Aujourd'hui, nous nous rappelons de cet homme comme de l'inventeur de Lego, ces briques colorées tant appréciées des enfants du monde entier. Ce que l'on sait moins, c'est qu'aux débuts de la société Lego, son produit phare était un canard en bois de très grande qualité, fabriqué en hêtre et recouvert de 3 couches de vernis. L'histoire de l'entreprise relate comment Ole Kirk Christiansen s'est servi de ce canard pour enseigner la qualité à son fils Godtfred Kirk :
Un soir, alors que je rentrais dans son bureau, j'ai dit à mon père : « La journée a été bonne. Nous avons gagné un peu d'argent ». Mon père m'a alors répondu : « Oh, que veux-tu dire ? ». « Et bien, je suis allé à la poste expédier deux boîtes de canards en bois pour la coopérative danoise. Normalement, nous appliquons trois couches de vernis, mais comme c'est pour la coopérative, je n'en ai appliqué que deux. J'ai donc fait des économies ». Il m'a jeté un regard consterné. « Godtfred, va chercher ces boîtes et vernis une nouvelle fois ces canards. Tu n'iras pas te coucher tant que ce ne sera pas fait ». Ce n'était pas la peine de discuter avec papa. Ce fut une bonne leçon sur l'importance de la qualité.
Aujourd'hui, la qualité de fabrication de Lego est légendaire et il produit les jouets les plus populaires au monde. On compte ainsi 86 pièces de Lego pour chaque être humain sur la planète.
La réussite de Lego est le résultat direct de ses pratiques d'entreprise – son obsession pour la qualité, l'efficacité et l'innovation. Cela est tout à fait comparable à nos efforts en matière de gouvernance et de responsabilité, ici au Rotary, et je pense que nous ne respectons pas toujours les normes fixées.
Les dirigeants du Rotary International, des zones, des districts et des clubs doivent se conformer aux plus hauts standards en matière de gouvernance. Le président international et les administrateurs doivent servir au mieux les membres ; les dirigeants de zone doivent rentabiliser l'investissement fait en eux par le Rotary ; les dirigeants de district doivent faire preuve de leadership et se concentrer sur la transparence et la responsabilité financière ; et les dirigeants de club doivent signaler leurs activités et enregistrer leur club sur Rotary Club Central.
Tout comme Ole Kirk Christiansen a refusé d'envoyer un produit de moindre qualité à ses clients, nous ne devons pas relâcher nos efforts. Nous devons toujours donner le meilleur de nous-mêmes – dans nos vies professionnelles comme au Rotary.
Au Rotary, notre produit n'est pas un canard en bois ou une brique en plastique. Il s'agit de l'éducation, de l'eau, de la santé et de la paix. Il s'agit de l'espoir et de la vie elle-même. Pour cette raison, le meilleur est tout juste bon. Je vous demande de vous en rappeler et de faire de votre mieux pour Faire don de soi au monde.

 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Echange de Fanion avec Villeneuve-lès-Avignon...

Jocelyne Breuzin, première "Femme Rotarienne" au sein de notre Club, fut aussi la marraine de notre ami Didier Giovannini, Directeur d'Enedis, qui a l'issue de sa carrière professionnelle , a rejoint sa belle région d'Avignon.  Rotarien dans l'âme, Didier n'a pas tardé à rejoindre un autre club, celui de Villeneuve-lès-Avignon. Et c'est à l'occasion de son intronisation qu'il invitait sa marraine, Jocelyne. Cette présence fut d'autant plus remarquable que ce club ne compte pas à ce jour de femmes dans ses rangs. Ce fut bien sûr, l'occasion d'un échange de fanions et c'est ainsi qu' hier soir, Jocelyne nous présentait le fanion du Club de Villeneuve-lès-Avignon.   

Bienvenue à Pascale !

Le lundi 2 avril, notre club recevait Florence Chaumette, Présidente du Club Châteauroux Doyen, Philippe Simonet, membre, et Bruno Pierry, Président du Club Châteauroux George Sand. Ce fut l'occasion de leur faire découvrir nos différentes actions et d'échanger le temps d'un dîner. Nous avons aussi sceller la fusion de nos 3 clubs (poisson d'avril !!). Cette soirée fut aussi un beau moment puisque le club a accueilli une nouvelle membre en la personne de Pascale Phal, directrice de la Banque de France à Châteauroux. Marc Dufond, son parrain a ainsi retracé son parcours et ses passions. Une belle soirée !

Remise de la voiture et des dons

Samedi avait lieu la remise du lot de notre action "Ma Voiture pour 1 €" chez notre partenaire Soli. L'heureux gagnant a pu repartir avec son lot, une FIAT 500 neuve. Ce fut l'occasion aussi de remettre les dons aux différents bénéficiaires décidés par notre club : - 4 000 € pour l'association Un cadeau, des sourires qui offre chaque année des jouets aux enfants se rendant au Centre Hospitalier de Châteauroux - 3 000 € pour l'association Tous Unis pour Ambre qui a pour but de financer une lourde opération de la petite Ambre à Barcelone - 2 100 € pour Hondi'cap Foot - 400 € pour aider à financer un fauteuil roulant plus autonome pour un petit garçon d'une famille de Coings. Ces moments montrent bien l'objectif du Rotary International, " Servir d'abord ". Encore un grand merci à l'ensemble de nos partenaires de nous faire confiance dans cette action.