Accéder au contenu principal

Subventions Mondiales, concrétiser de belles idées....

Subventions mondiales : Concrétiser de belles idées

 


Une récipiendaire d'un micro-prêt montre un article qu'elle vient de confectionner dans son atelier de couture.
Photo : Photo : Avec l'aimable autorisation du Rotary club de Marin Evening (États-Unis)
 
 
Dans la province d'Esmeraldas (Équateur), les membres du Rotary se sont associés à un organisme de microfinance pour proposer des petits prêts à des femmes défavorisées afin qu'elles puissent lancer ou développer leur petite affaire. Cela est le résultat d'une initiative lancée par le Rotary club californien de Marin Evening qui est entré en contact avec 64 Rotary clubs de sept districts, y compris en Équateur, pour réunir des fonds, trouver des partenaires et mobiliser la population locale en vue de monter un dossier de .
Keith Axtell, membre de ce club, explique que l'effort a commencé en 2005/2006, lorsque sa femme Holly était à la tête du district et réfléchissait à une action internationale à laquelle de nombreux clubs pourraient participer. Les Axtell se sont alors rendu en Équateur avec une équipe du district pour une mission en repérage. Ils se sont intéressés à une action du club de Guayaquil montée en collaboration avec une organisation de microcrédit. « Nous avons ensuite invité des membres de plusieurs clubs du district à se rendre sur place et ils ont beaucoup aimé ce qu'ils ont vu, déclare Keith Axtell. Nous avons commencé par une subvention de contrepartie et l'engouement a été tel que nous avons continué. »
Une fois l'opération à Guayaquil devenue autonome, le club des Axtell s'est mis à la recherche d'un nouveau partenaire qui s'est trouvé être le Rotary club de Quito Occidente avec lequel il a monté un dossier de . Sur l'Internet, Keith Axtell a découvert l'organisme de microfinance  dont le fonctionnement s'inspirait du modèle mis au point par la banque Grameen au Bangladesh. « Nous cherchions une organisation prêtant à des groupes dont les membres se portent garants les uns des autres, dit-il. Notre choix s'est porté logiquement sur eux car ils étaient les seuls à offrir ce service dans la région. »
FUDECE organise les groupes d'emprunteurs, dispense une formations et supervise la coopérative qui gère les prêts et sélectionne les récipiendaires. « Je pense sincèrement que le microcrédit est le meilleur moyen pour le Rotary d'aider les gens, affirme Keith Axtell. Vous aidez les populations à améliorer leurs conditions de vie mais surtout vous les aidez à devenir autonomes en leur accordant un prêt qu'elles pourront rembourser. »
Ce membre du Rotary cite l'exemple d'une femme qui a ouvert un atelier de couture avec une vieille machine à coudre manuelle. Avec son premier prêt, elle a acheté une machine électrique qui lui a permis de réaliser un travail plus rapide et de meilleure qualité. Avec son second prêt, elle a acquis une deuxième machine et engagé une associée. Depuis, elle a étendu ses activités en faisant de la confection et en travaillant le cuir. « Elle a désormais une jolie petite affaire, commente Keith Axtell. Ce qui m'impressionne le plus, c'est la fierté que ces femmes retirent de leur succès. Au lieu d'être des victimes de la pauvreté, elles trouvent des solutions et s'attaquent désormais aux problèmes plus larges auxquels leur collectivité est confrontée. »
Le directeur de FUDECE a suggéré aux Rotary clubs de cibler la province d'Esmeraldas plutôt que Quito, la capitale du pays, parce que la population avait des besoins plus importants et qu'aucune banque de la région ne voulait prendre de tels risques. Lorsque le comité de l'action s'est réuni avec des représentants de la collectivité pour identifier les besoins, ses membres ont découvert un fort intérêt pour la couture et la boulangerie.
Les chefs de projet californiens se sont rendu à des conférences de district et ont démarché des clubs jusque dans le Montana pour réunir au total 107 000 dollars et . La majeure partie de la subvention, qui inclut une contrepartie de la Fondation Rotary de 75 000 dollars, a constitué le capital de départ pour les prêts. Les fonds ont également servi à équiper un centre de formation professionnelle ouvert par FUDECE et le club de Quito et destiné aux emprunteurs. Enfin, des membres du club ont dispensé des formations aux côtés d'instructeurs recrutés par une agence gouvernementale et de travailleurs indépendants.


Actualités du Rotary
8-May-2015
 
 
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Echange de Fanion avec Villeneuve-lès-Avignon...

Jocelyne Breuzin, première "Femme Rotarienne" au sein de notre Club, fut aussi la marraine de notre ami Didier Giovannini, Directeur d'Enedis, qui a l'issue de sa carrière professionnelle , a rejoint sa belle région d'Avignon.  Rotarien dans l'âme, Didier n'a pas tardé à rejoindre un autre club, celui de Villeneuve-lès-Avignon. Et c'est à l'occasion de son intronisation qu'il invitait sa marraine, Jocelyne. Cette présence fut d'autant plus remarquable que ce club ne compte pas à ce jour de femmes dans ses rangs. Ce fut bien sûr, l'occasion d'un échange de fanions et c'est ainsi qu' hier soir, Jocelyne nous présentait le fanion du Club de Villeneuve-lès-Avignon.   

Bienvenue à Pascale !

Le lundi 2 avril, notre club recevait Florence Chaumette, Présidente du Club Châteauroux Doyen, Philippe Simonet, membre, et Bruno Pierry, Président du Club Châteauroux George Sand. Ce fut l'occasion de leur faire découvrir nos différentes actions et d'échanger le temps d'un dîner. Nous avons aussi sceller la fusion de nos 3 clubs (poisson d'avril !!). Cette soirée fut aussi un beau moment puisque le club a accueilli une nouvelle membre en la personne de Pascale Phal, directrice de la Banque de France à Châteauroux. Marc Dufond, son parrain a ainsi retracé son parcours et ses passions. Une belle soirée !

Remise de la voiture et des dons

Samedi avait lieu la remise du lot de notre action "Ma Voiture pour 1 €" chez notre partenaire Soli. L'heureux gagnant a pu repartir avec son lot, une FIAT 500 neuve. Ce fut l'occasion aussi de remettre les dons aux différents bénéficiaires décidés par notre club : - 4 000 € pour l'association Un cadeau, des sourires qui offre chaque année des jouets aux enfants se rendant au Centre Hospitalier de Châteauroux - 3 000 € pour l'association Tous Unis pour Ambre qui a pour but de financer une lourde opération de la petite Ambre à Barcelone - 2 100 € pour Hondi'cap Foot - 400 € pour aider à financer un fauteuil roulant plus autonome pour un petit garçon d'une famille de Coings. Ces moments montrent bien l'objectif du Rotary International, " Servir d'abord ". Encore un grand merci à l'ensemble de nos partenaires de nous faire confiance dans cette action.