Accéder au contenu principal

Un vieux baroudeur du Rotary....

Un vieux baroudeur du Rotary de 26 ans

 

Mitty Chang est un vieux baroudeur du Rotary. Pourtant, il n’a que 26 ans. Il rejoint l’Interact il y a dix ans, à Fremont, en Californie, où près d’un quart des élèves de son lycée sont des membres de l’Interact. Là, il y crée deux clubs. Aujourd’hui, il possède son entreprise de conseil et de design en marketing en ligne et aide des sociétés à renforcer leur identité et leur présence sur le Web. Il pense devenir membre du Rotary dans les deux prochaines années. « Je m’attends à avoir une belle et longue carrière au Rotary », explique-t-il. Nous avons posé quelques questions à Mitty lors de la convention 2014 du Rotary à Sydney afin de savoir ce que signifiait pour lui être membre de la famille du Rotary.
THE ROTARIAN (TR) : Qu’est-ce qui vous a plu au Rotary ?
Mitty Chang : J’ai rejoint mon club Interact en même temps que mes amis. J’y suis resté parce que j’aimais beaucoup faire du bénévolat. Ces dernières années, ma passion a été le Rotaract. Je dois tant à la famille du Rotary. La plupart de mes amis proches, je les ai connus grâce au Rotary. Ma petite amie, je l’ai rencontrée au Rotaract. Je gère une entreprise de conception de sites Web et j’ai obtenu 90 % de mes clients grâce à la famille du Rotary. L'ominprésence du Rotary dans ma vie est incroyable.
TR : Le Rotary a été créé en partie pour donner accès à ses membres à un réseau professionnel. Pensez-vous que ce soit toujours aujourd’hui une priorité pour notre organisation ?
Mitty Chang : Dans mes déplacements à travers les États-Unis, j’ai rendu visite à de nombreux Rotary clubs. Dans la plupart des cas, parler de son activité professionnelle au cours d’une réunion est pratiquement un sujet tabou. Cependant, les membres du Rotaract et les jeunes membres du Rotary recherchent avant tout un réseau auquel se greffer pour se développer professionnellement. Et c’est également un de mes objectifs.
TR : Pourquoi pensez-vous qu’un jeune professionnel doive rejoindre le Rotaract plutôt que le Rotary ?
Mitty Chang : Prenez les réunions de club : participer à une réunion avant 17 h 00 est presque impossible pour des jeunes professionnels, qui ne sont pas encore tous chefs d’entreprise ou cadres. À 20 ans, votre vie peut basculer du jour au lendemain. Vous pouvez déménager, être promu, recevoir une augmentation, être transféré ou tout simplement passer de la vie étudiante à la vie professionnelle. Pour toutes ces raisons, le Rotaract est la meilleure solution. Nous sommes en fait des membres du Rotary en formation et le Rotaract est l’antichambre parfaite du Rotary.
TR : Les compétences acquises au Rotaract sont-elles utiles dans votre vie professionnelle ?
Mitty Chang :J’ai appris à m’exprimer en public avec le Rotary. J’ai été président de deux clubs, ce qui m’a permis à de nombreuses reprises de m’exprimer devant un auditoire et de me perfectionner. J’ai eu la chance d’avoir été invité à intervenir lors d'Institutes du Rotary de ma zone et decertaines conférences régionales de la côte Ouest des États-Unis.
TR: Vous avez déjà sept conventions du Rotary à votre actif. Vous aimez ça apparemment !
Mitty Chang : Ma première convention en 2007 à Salt Lake City a été pour moi une révélation. Je n’oublierai jamais cette séance plénière d’ouverture, son atmosphère conviviale et ce sentiment d’appartenir à une famille. Je retourne chaque année à la convention du Rotary car, à chaque fois, je m’y fais de nouveaux amis et j’y retrouve mes anciens amis. J’irais au bout du monde pour ça. Rien ne peut remplacer cette sensation de rentrer dans un bar à Sydney, de voir une personne portant un insigne du Rotary, et de commencer à discuter avec elle. C’est génial.
Adapté d'un article du magazine  paru en mars 2015. 
30-Apr-2015
 
 

Commentaires

  1. Bonjour,

    good information

    Web application development services will successfully change the execution of your online business So, hire our skilled web application developer to get customized applications for your business.

    Best Website Designing and Development Company

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Echange de Fanion avec Villeneuve-lès-Avignon...

Jocelyne Breuzin, première "Femme Rotarienne" au sein de notre Club, fut aussi la marraine de notre ami Didier Giovannini, Directeur d'Enedis, qui a l'issue de sa carrière professionnelle , a rejoint sa belle région d'Avignon.  Rotarien dans l'âme, Didier n'a pas tardé à rejoindre un autre club, celui de Villeneuve-lès-Avignon. Et c'est à l'occasion de son intronisation qu'il invitait sa marraine, Jocelyne. Cette présence fut d'autant plus remarquable que ce club ne compte pas à ce jour de femmes dans ses rangs. Ce fut bien sûr, l'occasion d'un échange de fanions et c'est ainsi qu' hier soir, Jocelyne nous présentait le fanion du Club de Villeneuve-lès-Avignon.   

Bienvenue à Pascale !

Le lundi 2 avril, notre club recevait Florence Chaumette, Présidente du Club Châteauroux Doyen, Philippe Simonet, membre, et Bruno Pierry, Président du Club Châteauroux George Sand. Ce fut l'occasion de leur faire découvrir nos différentes actions et d'échanger le temps d'un dîner. Nous avons aussi sceller la fusion de nos 3 clubs (poisson d'avril !!). Cette soirée fut aussi un beau moment puisque le club a accueilli une nouvelle membre en la personne de Pascale Phal, directrice de la Banque de France à Châteauroux. Marc Dufond, son parrain a ainsi retracé son parcours et ses passions. Une belle soirée !

Remise de la voiture et des dons

Samedi avait lieu la remise du lot de notre action "Ma Voiture pour 1 €" chez notre partenaire Soli. L'heureux gagnant a pu repartir avec son lot, une FIAT 500 neuve. Ce fut l'occasion aussi de remettre les dons aux différents bénéficiaires décidés par notre club : - 4 000 € pour l'association Un cadeau, des sourires qui offre chaque année des jouets aux enfants se rendant au Centre Hospitalier de Châteauroux - 3 000 € pour l'association Tous Unis pour Ambre qui a pour but de financer une lourde opération de la petite Ambre à Barcelone - 2 100 € pour Hondi'cap Foot - 400 € pour aider à financer un fauteuil roulant plus autonome pour un petit garçon d'une famille de Coings. Ces moments montrent bien l'objectif du Rotary International, " Servir d'abord ". Encore un grand merci à l'ensemble de nos partenaires de nous faire confiance dans cette action.