Accéder au contenu principal

Clôture Convention Rotary 2016

Clôture de la convention 2016 : le récit émouvant du président du Rotary

 

 

K.R. Ravindran, président du Rotary, livre une anecdote personnelle très émouvante sur la polio lors de la séance de clôture de la 107e convention annuelle du Rotary.
Photo : SJ Cho
 
Ce mercredi 1er juin lors de la séance de clôture de la convention en Corée du Sud, K.R. Ravindran, président du Rotary a ému les participants avec une anecdote sur le combat de sa mère contre la polio alors qu'elle avait 30 ans. Agé de 11 ans et vivant dans son pays le Sri Lanka, il vit un jour sa mère affaiblie et ayant des difficultés pour respirer. S’asseyant pour se reposer, elle se retrouva incapable de faire le moindre mouvement. Le virus de la polio avait rapidement envahi son système nerveux, et l’avait paralysée.
Transportée d’urgence à l’hôpital, elle fut placée dans un poumon d'acier pour lui permettre de respirer, et selon de diagnostic engagé, ses chances de marcher ou même de survivre sans ventilateur étaient très faibles. En 1963 au Sri Lanka, la plupart des hôpitaux n’étaient pas équipés de ventilateurs. Le grand-père de K.R. Ravindran, un membre du Rotary, organisa chez lui le soir après que sa fille ait été admise à l'hôpital une réunion du comité du club. Au lieu de simplement le réconforter, les membres de son club travaillèrent sans relâche au travers de leurs relations professionnelles à localiser un ventilateur pulmonaire.
L'un d'entre eux, un directeur de banque, appela un ministre du gouvernement pour faciliter rapidement un virement bancaire international. Un autre, directeur de SwissAir, s'occupa de faire acheminer par avion le ventilateur au Sri Lanka. Et le lendemain, cet équipement vital arrivait à l'hôpital.
« La bureaucratie sri-lankaise était à cette époque une véritable jungle, et les Rotariens sont passés à travers », a expliqué M. Ravindran devant une salle comble au Centre des congrès KINTEX à Goyang ville.
La mère de Ravindran passa un et demi ans dans un lit d'hôpital. Elle quitta finalement l'hôpital en marchant - avec un déambulateur certes, mais se déplaçant de ses propres moyens.
« Il y a cinquante-trois ans, ma mère a peut-être été l'une des premières sauvée de la polio par les Rotariens », a déclaré M. Ravindran. « Depuis, nous avons sauvé des millions de vies. »
 « Ce soir, c’est son fils qui est se tient humblement devant vous, et votre président, pour dire que bientôt – et peut-être dans quelques mois, le Rotary offrira un cadeau éternel à l'humanité : un monde sans polio. »
Lors de la séance plénière de la convention de mardi, Rebecca Martin, directrice du centre américain de contrôle et de prévention des maladies, avait dressé un état des lieux optimiste de l'éradication de la poliomyélite. Plus tôt ce jour-là, le Rotary avait rendu public le versement de 35 millions de dollars  en subventions pour soutenir les efforts mondiaux d'éradication.
La convention de cette année, l'une des plus importantes dans l'histoire du Rotary, a attiré près de 43 000 participants venus de plus de 150 pays. K.R. Ravindran, dans son dernier discours aux membres en tant que leur président, a souligné le sens véritable d'être membre du Rotary. :
« Aujourd'hui dans notre monde, des personnes vivent mieux grâce à vous », a-t-il conclut. « Il n’est pas important quelles le sachent, ni qu’elles sachent à qui elles doivent cette nouvelle vie. Ce qui compte vraiment, c'est que vous leur ayez fait le cadeau d’une vie meilleure. »

Une nouvelle année rotarienne à l'horizon

Après cette intervention de M.Ravindran, les membres de son  Rotary club  de Colombo (Sri Lanka) et le président élu du Rotary John Germ de Chattanooga, dans le Tennessee aux États-Unis, ont échangé des fanions de leurs clubs, une tradition qui marque officieusement la relève de la garde.  
M. Germ a alors confié aux participants que le Rotary est sur le point de commencer l'année la plus progressiste de son histoire. « Vous nous avez demandé de changer, de faire preuve de davantage de souplesse afin que le Rotary soit plus   attrayant pour les membres plus jeunes, les nouveaux retraités et ceux qui travaillent », a déclaré John Germ. 
« Vous vous êtes exprimés avec clarté. Des changements révolutionnaires ont été adoptés cette année par le Conseil de législation. Les clubs ont maintenant la possibilité d'être qui ils veulent être, mais en même temps restent fidèles à notre idéal rotarien. Je suis heureux de vous dire que les Rotariens du monde entier sont ravis de ces changements. »
1-Jun-2016
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Echange de Fanion avec Villeneuve-lès-Avignon...

Jocelyne Breuzin, première "Femme Rotarienne" au sein de notre Club, fut aussi la marraine de notre ami Didier Giovannini, Directeur d'Enedis, qui a l'issue de sa carrière professionnelle , a rejoint sa belle région d'Avignon.  Rotarien dans l'âme, Didier n'a pas tardé à rejoindre un autre club, celui de Villeneuve-lès-Avignon. Et c'est à l'occasion de son intronisation qu'il invitait sa marraine, Jocelyne. Cette présence fut d'autant plus remarquable que ce club ne compte pas à ce jour de femmes dans ses rangs. Ce fut bien sûr, l'occasion d'un échange de fanions et c'est ainsi qu' hier soir, Jocelyne nous présentait le fanion du Club de Villeneuve-lès-Avignon.   

Bienvenue à Pascale !

Le lundi 2 avril, notre club recevait Florence Chaumette, Présidente du Club Châteauroux Doyen, Philippe Simonet, membre, et Bruno Pierry, Président du Club Châteauroux George Sand. Ce fut l'occasion de leur faire découvrir nos différentes actions et d'échanger le temps d'un dîner. Nous avons aussi sceller la fusion de nos 3 clubs (poisson d'avril !!). Cette soirée fut aussi un beau moment puisque le club a accueilli une nouvelle membre en la personne de Pascale Phal, directrice de la Banque de France à Châteauroux. Marc Dufond, son parrain a ainsi retracé son parcours et ses passions. Une belle soirée !

Remise de la voiture et des dons

Samedi avait lieu la remise du lot de notre action "Ma Voiture pour 1 €" chez notre partenaire Soli. L'heureux gagnant a pu repartir avec son lot, une FIAT 500 neuve. Ce fut l'occasion aussi de remettre les dons aux différents bénéficiaires décidés par notre club : - 4 000 € pour l'association Un cadeau, des sourires qui offre chaque année des jouets aux enfants se rendant au Centre Hospitalier de Châteauroux - 3 000 € pour l'association Tous Unis pour Ambre qui a pour but de financer une lourde opération de la petite Ambre à Barcelone - 2 100 € pour Hondi'cap Foot - 400 € pour aider à financer un fauteuil roulant plus autonome pour un petit garçon d'une famille de Coings. Ces moments montrent bien l'objectif du Rotary International, " Servir d'abord ". Encore un grand merci à l'ensemble de nos partenaires de nous faire confiance dans cette action.