mercredi 2 décembre 2015

Bernard Naudin par Jean François Mémin

Lors de notre dernière réunion statutaire, nous avions le plaisir d'assister à une conférence de notre ami Jean François Mémin sur la vie et l'oeuvre de Bernard Naudin.

 Bernard Naudin est né à Châteauroux le 11 novembre 1876 d’un père, horloger, né àLevroux ( !). Il passe son enfance dans le quartier Ste Hélène auprès de sa grand’mère, antiquaire.
 A cette époque, la place Ste Hélène était un lieu extraordinaire, haut en couleurs qui émerveille l’enfant Naudin et qui éveille son sens artistique.


Dès 15 ans, 1ère publication d’un dessin dans une revue littéraire.
A 17 ans, il s’installe à Paris. Pour payer ses cours de dessin, il donne des leçons de … guitare.


En 1897, il est reçu aux Beaux Arts mais il revient régulièrement à Châteauroux.


C’est entre 1903 et 1905 que se situe la part la plus importante de ses oeuvres consacrées à l’évolution des déshérités du
monde.



1906 marque un tournant car il délaisse la peinture pour se consacrer au dessin et à la gravure.


1912 : 1ère exposition personnelle au Pavillon de Marsan.
En 1914, il s’engage comme Lieutenant d’infanterie et se révèle un extraordinaire dessinateur de guerre.


Il devient célèbre et en 1924 on lui demande d’illustrer le programme des J.O. d’été.
Il passera ensuite à la sculpture.


En 1926, il illustre les Fêtes de Châteauroux et en 1937, le millénaire de la ville.


Il montrera une véritable passion pour la musique et les instruments anciens.



Il meurt à Paris en 1946.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire