mercredi 12 août 2015

Combat contre la polio

Afrique : Étape importante franchie dans le combat contre la polio

 

 
 
Aujourd’hui marque une étape importante dans le combat contre la poliomyélite en Afrique : l’absence pendant une année entière de tout nouveau cas de souche sauvage sur le continent, le dernier remontant au 11 août 2014 en Somalie.
Bien qu’il s’agisse pour l’Afrique d’un exploit majeur en matière de santé publique, le travail n’est pas pour autant terminé. Afin d’en finir à jamais avec la poliomyélite, la totalité des pays, qu’ils soient endémiques ou non, doivent renforcer les vaccinations de routine ainsi que les activités de surveillance et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour vacciner les enfants que les équipes ont ratés lors des campagnes de vaccination précédentes.  
« Nous ne pouvons pas baisser la garde maintenant. Nous devons continuer les vaccinations jusqu’à ce que le dernier pays soit certifié exempt de la poliomyélite par l’organisation mondiale de la Santé, et continuer par la suite  »,  a déclaré le Dr Tunji Funsho, responsable  du programme PolioPlus du Rotary au Nigeria.
Les membres du Rotary ont été un élément central des efforts d’éradication en Afrique de par leur rôle actif pour collecter des fonds, faire le plaidoyer de l’importance de l’éradication de la polio auprès des gouvernements, sensibiliser l’opinion et mobiliser les bénévoles sur le terrain.
« Le travail du Rotary et de l’ contredit le cliché courant d’une Afrique frappée par la pauvreté, la maladie et les conflits », explique John Hewko, secrétaire général du Rotary. « Cet exploit a été atteint en dépit d’importants obstacles et contre l’avis de nombreuses personnes qui pensaient que nous ne serions pas en mesure d’éradiquer cette maladie en Afrique. » 
Pour sa part, Michael McGovern, président de la commission internationale PolioPlus du Rotary, affirme que si nous voulons capitaliser sur cette réussite en Afrique, il est nécessaire de poursuivre nos efforts.  
« Les membres du Rotary ont de nombreuses options pour avoir un impact réel dans le monde, l’une d’entre elle étant de participer à l’éradication de la polio et d'entrer dans l’histoire » , confie M. McGovern. « Nos membres ont fait un travail exemplaire pour collecter des fonds et mobiliser des bénévoles pour cette cause. »  
Jusqu’en 2018, la Fondation Bill & Melinda Gates doublera tout don versé en faveur de l’éradication de la polio par le Rotary, à hauteur de 35 millions de dollars par an.



Actualités du Rotary 
11-Aug-2015 
 
 
 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire