mercredi 1 avril 2015

L'eau au coeur de l'action du Rotary

L’eau, au cœur de l’action du Rotary

 Investir dans l'approvisionnement en eau potable pourrait sauver 2,5 millions de vies par an. Nous devons protéger les ressources en eau. Passez à l'action aux côtés du Rotary. 

 

Au moins 3 000 enfants meurent chaque jour de diarrhées causées par une eau impropre à la consommation, un cruel rappel pour tous les membres du Rotary qui ont fait de l'une des priorités de l'organisation. Alors que très peu de décès sont dus au manque d'eau, des millions le sont de maladies hydriques évitables. C'est l'une des raisons pour lesquelles nos membres fournissent des toilettes et des latrines, ou mettent en œuvre des initiatives favorisant l'accés à l'eau potable. Nos membres forment aussi les populations concernées à la maintenance des infrastructures et montent des actions éducatives pour promouvoir le lavage des mains et l'hygiène.
Même si la Journée mondiale de l'eau est célébrée le 22 mars, notre engagement ne s'arrête pas là. Au , Samuel Obour, membre du Rotary, initie l'installation de latrines, de stations de lavage et de toilettes. En , des jeunes américains installent des conduites d'eau dans des villages d'altitude. Des dizaines d'autres dans le domaine de l'eau attendent aussi d'obtenir un financement. Qu'il s'agisse de collecte des eaux de pluie au Mexique ou d'un puits en Égypte, vous pouvez vous aussi vous 
Rejoignez-nous le 4 juin à à l'occasion du 7e Sommet mondial sur l'eau organisé par le Rotary. Une occasion unique d'aborder ces problématiques, d'apprendre et de nouer des contacts avec d'autres membres du Rotary, des représentants d'organisations à but non lucratif et d'entreprises, et des personnes passionnées par ce sujet. Au-delà du Sommet, de nombreux organisent également des discussions. 
Notre engagement pour une eau potable est plus fort que jamais grâce à nos 1,2 million de membres dans plus de 34 000 clubs à travers le monde. Découvrez et .




Actualités du Rotary
30-Mar-2015

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire