lundi 16 février 2015

Croissance et Fidélisation de l'Effectif : Secret d'un Club



Ils sont des jeunes professionnels des entreprises high-tech de Silicon Valley. Ils se retrouvent trois fois par mois dans un bar à vins après le travail, lors d’une une sortie mensuelle et font la promotion de leurs activités sur Meetup ou Facebook.
Leurs emplois du temps ne leur permet pas de rejoindre un club traditionnel se réunissant autour d'un petit-déjeuner ou à midi. C'est donc le Rotary club de San Francisco Evening, premier club de la ville à se réunir en début de soirée, qui les a séduits. Mais ce format inhabituel n'est pas la seule raison qui a permis à ce club de croître de 30 % depuis sa création en 2013. Danielle Lallement, sa présidente fondatrice, attribue ce succès « à l’écoute apportée aux besoins des membres. »
« La majorité de nos membres a 30-40 ans. Ils ont des emplois du temps chargés et doivent s’acquitter de nombreux frais en dehors du club, explique-t-elle. Nous sommes extrêmement flexibles sur l'assiduité, les attentes et le paiement des cotisations. Nous nous adaptons à leurs besoins. »
Quelques exemples : la moitié des membres n'étant pas américains, le club ne fait plus prononcer le Serment d'allégeance au drapeau des États-Unis en début de réunion. De même, les membres peuvent facilement programmer le paiement récurrent de leur cotisation en ligne ou les régler par carte bancaire lors des réunions grâce à un appareil connecté à PayPal. Les membres ont également décidé de remplacer la dernière réunion du mois par une sortie culturelle ou sportive.
L'assiduité à au moins la moitié des réunions est demandée, cependant les membres sont excusés dans le cas d’un mariage, d’une naissance ou d'une charge de travail plus importante. Les dirigeants du club utilisent d'ailleurs souvent Skype pour se joindre aux réunions du comité de club lorsqu'ils ne peuvent y assister en personne.

Réseaux sociaux

Ancienne membre d'un club du Nevada, Danielle Lallement constate à son arrivée à San Francisco qu'il n'y a pas de club se réunissant en soirée. Elle réunit un groupe d'anciens membres du Rotary avec lesquels elle participe à des réunions de networking pour faire passer le mot sur leur groupe. Leur première action dans une banque alimentaire de San Francisco est annoncée sur Meetup et plusieurs nouveaux membres les rejoignent.
« En fonction des manifestations, nous recrutions au moins deux nouveaux membres à chaque fois », explique Mme Lallement. « Notre stratégie sur les réseaux sociaux s'avérait payante ». Le club les utilise aussi pour promouvoir et vendre des billets pour des sorties ou les activités. Les membres restent en contact via Twitter et LinkedIn.

Actions

Danielle Lallement connaît aussi le rôle important des actions car les jeunes « n'ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis ». Avec son ancien club, cette infirmière a participé à des actions de santé et de vaccination contre la polio au Ghana, de chirurgie réparatrice du bec-de-lièvre en Inde et a distribué des moustiquaires en Zambie.
Le club de San Francisco Evening travaille aussi avec l'organisation Hug It Forward et cinq autres Rotary clubs à la construction d'une école au Guatemala. L'an dernier, il a utilisé sa première subvention de district pour financer une action avec Seed for America afin de proposer des formations gratuites en programmation informatique à des étudiants de San Francisco. Plus localement, les membres du club ont aussi participé avec des jeunes membres de l'Interact à la construction de maisons pour Habitat pour l'humanité et effectué l'entretien des sentiers du Mont Sutro, une colline boisée de San Francisco.
« Ce nouveau concept de club a vraiment pris de l'ampleur et il y a aucune raison pour que cela s'arrête ici », confie Danielle Lallement.
Un autre club de la ville, le Rotary club de Rafael Evening, se réunit maintenant aussi le soir. Deux autres sous ce même format, les clubs de Mid-Peninsula Evening et San Francisco SOM, devraient bientôt obtenir leur charte.
 organisé en septembre à Chicago (en anglais)
 (en anglais)

Actualités du Rotary
13-Feb-2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire