jeudi 5 février 2015

1937 Première Convention à Nice du Rotary International

                                                         copyright Rotary International

"Le Rotary français d'avant guerre connut son apogée en 1937, avec la Convention internationale de Nice, au cours de laquelle, Maurice Duperrey fut élu à la Présidence Internationale pour l'année rotarienne 1937-1938.

Cette Convention, la quatrième tenue en dehors du continent américain, réunit 5790 participants, ce qui représentait environ la moitié des meilleurs chiffres enregistrés par les conventions tenues en Amérique, mais il faut tenir compte du fait que la grande majorité des Rotariens de l'époque étaient américains, et que la traversée de l'Atlantique était nettement plus onéreuse qu'aujourd'hui, avec un minimum de cinq jours de navigation.

Elle fut couverte par 400 journalistes étrangers, représentant la plupart des grands quotidiens mondiaux, ce qui devait assurer une formidable publicité à la Côte d'Azur, d'autant plus que la population fut largement invitée du 6 au 10 juin, à participer à la plupart des manifestations : illuminations, arcs de triomphe, feux d'artifices, batailles de fleurs, corso blanc, tournoi de golf et match de football.

La Convention fut inaugurée, fait exceptionnel, par le Président de la République française, M. Albert Lebrun en personne, qui devait être réélu en 1939, pour un second septennat, interrompu brutalement l'année suivante.

Il arriva par train spécial, accompagné de quatre Ministres, accueilli par les Rotariens et toutes les personnalités du Département. Deux escadrons de dragons et 1800 Gardes républicains rendaient les honneurs.

Mais on ne prévoyait guère l'avenir et on voulait croire encore à la paix, malgré la proximité de la guerre d'Espagne où les brigades internationales affrontaient la légion nazie Condor et les troupes fascistes de Mussolini.

On voulait y croire et on voulait y participer, grâce à l'amélioration de la compréhension internationale par le Rotary.

Le Petit Comité franco-allemand récemment créé, ancêtre de nos Comités Inter-Pays, organisa donc un déjeuner franco-allemand dans le cadre de cette convention, auquel était présent, bien sûr, le polyglotte Président Duperrey.

Autre fait exceptionnel, le Fondateur, Paul Harris, qui participait rarement aux Conventions, tint à honorer celle-ci de sa présence....."

                  Extrait de l'ouvrage "HISTOIRE & histoires du ROTARY" rédigé par Marc Levin et Christophe Courjon et publié par l'Association Le Rotarien.

                                            copyright Rotary International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire